faire un don ?

Témoignages de Guérison

Les témoignages ci-dessous nous ont été communiqués par des personnes attestant elles-mêmes de leur guérison. Ils n’ont pas le statut de miracles que seule l’Eglise catholique peut accorder après discernement. Nous les publions pour rendre gloire à Dieu.

Plus besoin de canne !

Bonjour je m’appelle Christine, je suis âgée de 80 ans. J’ai participé au rassemblement à Medjugorje en octobre 2016 avec le groupe Notre Dame Mère de la Lumière. Avant de participer à cet événement j’ai été victime d’une chute dans les escaliers, c’était le 8 décembre 2015 je m’en souviens car c’était le jour ou le pape annonçait l’année sainte du jubilé. Cette chute à entraîné la fracture du col de mon fémur, m’empêchant ainsi de marcher de manière autonome. J’étais ainsi dépendante d’une canne car j’avais des douleurs et je boitais.





Lors du rassemblement à Medjugorje, un jeune du groupe imposa les mains sur moi et alors je ressentis une chaleur ainsi qu’une force intérieure qui m’incita fortement à me lever. C’est ainsi que je fis un bond et me retrouvai non seulement debout mais également dans la capacité de courir, moi qui ne pouvais pas, jusque-là, marcher sans canne ! Confiante et convaincue de ma guérison, je ne pris même pas la peine de retourner voir mon chirurgien.

10 mois plus tard, je peux toujours marcher et même danser. Je suis totalement guérie et n’ai plus besoin de canne.

Je rends grâce à Dieu chaque jour et ne cesse de partager des images du Christ miséricordieux car je sais que c’est dans Son regard plein de bonté qu’Il apporte amour et guérison aux siens.

Christine.

J’avais un strabisme depuis plus de 10 ans !…

Bonjours, je m’appelle Clélie, j’ai 15 ans. Je me rends depuis maintenant 5 ans avec ma famille à une session charismatique nommée Gagnières, dans le Gare. J’y allais surtout pour revoir des amies et non pas pour rencontrer le Seigneur car je trouvais que je m’en sortais plutôt bien sans lui et je Le priais seulement pour les contrôles quand j’avais pas trop bien révisé. De plus, je n’allais plus Le célébrer le dimanche matin et préférais rester dormir chez moi, mais je me rends compte aujourd’hui, avec le recule, que finalement malgré moi, Il m’a protégée. Il m’a éloignée de certaines personnes que je pensais bien pour moi, et m’a aidée à ne plus rejeter la faute sur moi.

Cette année, le formidable groupe de NDML, que je salue, y était. Il y a eu une demande de prière pour les personnes ayant des problèmes aux yeux. Depuis l’âge de 5 ans, je devais porter des lunettes. Quand je les enlevais, mon oeil droit louchait, ce qui me complexait vraiment car, faisant de la plongée sous-marine, je devais enlever souvent mes lunettes. Et puis, je n’osais pas regarder les personnes, de peur que mon oeil louche, je regardais souvent par terre, j’essayais vraiment d’éviter leur regard.




Durant cette session, le Seigneur a fait pleins de guérisons sur les autres mais sur moi : rien encore. À la fin de la prière, je ne voyais toujours pas très net, je fus donc désespérée et me rappelle même avoir dit : « Bon ! Seigneur tu as fait pleins de guérisons depuis le début de la semaine, pourquoi moi je n’ai encore rien reçu, dis-moi ?! » Nous partons donc de Gagnières et j’eu envie de me mettre à lire la Bible ! J’avais une Bible depuis longtemps mais je ne m’en étais jamais servie car on ne m’avait jamais dit à quel point c’est important pour se raccrocher à Dieu ! Et devinez quoi ? Une ou deux semaines après notre retour de Gagnières, je revenais de la piscine et mon oeil ne louchait plus !!! Je peux maintenant aller à la piscine et retirer mes lunettes sans honte et sans complexe, ce qui est vraiment génial ! En plus, moi qui étais vraiment timide, je me retrouve maintenant à témoigner de ce qui m’est arrivé !

Le Seigneur vous aime et quoi qu’il arrive, Il sera avec vous ! Ne l’oubliez pas : vous pouvez compter sur Lui et ne pas perdre espoir, Il a déjà prévu pleins de belles choses pour vous. Comme on nous l’a appris et répété durant cette session, c’est important de « recevoir puis donner » et c’est ce que je fais maintenant avec vous. Je vous donne ce que j’ai reçu. N’hésitez pas à prier pour des amis ou des proches ou même pour vous et gardez espoir car un jour ou l’autre vos prières seront exaucées.

Que le Seigneur Dieu vous garde et soit avec vous.

Clélie.

Les prothèses de genoux ne serviront pas!!!

Bonjour je m’appelle Marie-Jeanne et voici mon témoignage. En 2014, quand le groupe Notre Dame Mère de la Lumière est venu avec les reliques de Sainte Thérèse pour la session du Renouveau belge, j’ai demandé beaucoup de choses au Seigneur. J’ai prié pour ma guérison car je ne marchais presque plus et on devait m’opérer pour me mettre des prothèses de genoux à cause de l’arthrose. J’ai aussi supplié le Seigneur pour le mariage de ma fille car son mari l’a quittée depuis 3 ans.
J’ai écrit une lettre à Thérèse puis j’ai quitté l’Assemblée et j’ai été trouver Alberto. Il a prié pour moi, dans un couloir, à l’arrière. J’avais confiance que le Seigneur agirait. Aujourd’hui en juillet 2016, Je cours comme un petit lapin ! Quand je pense à ce que j’étais ! Je pensais ne plus pouvoir me mettre debout ! Je suis retournée faire des contrôles : les médecins m’ont dit qu’il n’y avait plus d’évolution d’arthrose dans mes genoux et que les tâches d’arthrose de mes hanches avaient disparues, qu’il n’y avait plus besoin d’opération !


les-genoux


Le mari de ma fille s’est également converti et est revenu dans sa famille. Ils sont de nouveau réunis. Il est même devenu pasteur et n’a que la Parole de Dieu dans la bouche !
Le Seigneur est bon ! Qu’il continue à veiller sur nous et nous donne la force de ne plus reculer !
Marie-Jeanne

Après une prière dans la rue, j’ai retrouvé la Foi!

En 2012 suite à un état de grande fatigue générale j’ai été diagnostiquée porteuse d’une maladie auto immune appelée « thyroïdite de Hashimoto ». Mon système immunitaire s’est retourné contre ma glande thyroïde en la détruisant progressivement.
Les conséquences et les symptômes sont divers et variés et se répercutent sur le corps dans son ensemble.
J’étais pour la plupart du temps fatiguée, lourde, remplie de courbatures, dans un brouillard cérébral avec une sensation étrange d’être coupée des autres… J’ai d’ailleurs durant cette période perdu beaucoup d’amis. Je commençais à sérieusement déprimer et perdre la foi en la vie.
Puis un dimanche alors que je promenais mon chien, j’ai rencontré une jeune femme de l’association NDML avec qui nous avons échangé un moment. Puis elle s’est proposée de prier pour moi, pour mon évolution, mon bonheur, ma sérénité..
Durant cette prière j’ai pu ressentir a travers elle un grand amour profond sincère totalement désintéressé, gratuit..Cela m’a beaucoup touchée et réconfortée. Pour la première fois depuis des mois je ne me sentais plus seule.
Nous nous sommes quittées. Dans la même semaine, je suis tombée par hasard sur un article qui traitait de la thyroïdite d’Ashimoto et qui m’a beaucoup marquée. Dans la semaine qui suivait, je constatais un regain d’énergie, puis une disparition totale de ma fatigue ainsi que cette sensation d’être coupée des autres.
Je me sentais renaitre, le fardeau qui était sur mes épaules depuis trois ans avait été comme ôté.
Je retrouvais ma joie de vivre et l’estime de moi. Je retrouvais aussi la foi.
Je crois que Dieu a vu mon désespoir et m’a envoyé cette jeune femme pour qu’à travers elle je puisse être soulagée. . Je ne croyais plus en Lui. Je me disais qu’Il m’avait abandonnée, qu’Il s’en fichait de moi. J’étais en état de désespoir depuis plusieurs années et en quelques jours la dépression s’est envolée et la foi est revenue !!.. Et cela depuis 3 mois maintenant !! Je remercie le seigneur pour cette grâce qui m’a été accordée, par son amour et sa présence il m’a prouvé qu’il ne faut jamais désespérer et que toute souffrance a une fin. Merci Seigneur Amen.

Grâce à Dieu, je dors mieux !

Je m’appelle Dominique, j’ai 62 ans. Voici mon témoignage.

Le 19 juillet 2015 à Luxeuil-les-Bains, je me suis rendue à un rassemblement de prière animé par la fraternité NDML. À un moment donné, dans une parole de connaissance, un des jeunes du groupe a dit que le Seigneur touchait une femme avec des lunettes qui avait des insomnies.

Je porte effectivement des lunettes et souffrais d’insomnies depuis les années 1990 suite à un grand choc. Au début, je ne dormais qu’une seule heure par nuit… Et cette perte du sommeil, ajoutée à des angoisses, avait fini par provoquer une dépression. La médecine a pu me guérir de la dépression au bout de quelques années. Concernant les insomnies, mon docteur avait aussi tout fait pour essayer de m’en guérir mais sans succès. Au fil des ans j’ai fini par pouvoir arrêter l’allopathie mais ne pouvais pas me passer des plantes et ces derniers temps je ne dormais pas plus de 3 ou 4 heures malgré l’aide de la phytothérapie.


insomnie


Après les paroles prononcées par ce jeune, j’ai mis toute ma foi dans le Seigneur, d’autant plus que j’avais ressenti sa douce présence à un moment donné pendant la rencontre. Résultat : le soir-même j’ai bien dormi ainsi que les 2 ou 3 nuits qui ont suivi, sans l’aide des plantes. Merci Seigneur ! Mais après, déception, cela a été pire qu’avant, nuits presque blanches pendant au moins une semaine. Un vrai combat… J’avais le sentiment que l’ennemi voulait me voler ma grâce. J’ai alors fait de nouveau un acte de foi en demandant au Seigneur de s’occuper de tout. Et depuis, Dieu merci, je fais de bonnes nuits, et c’est le Seigneur qui est mon marchand de sable ! C’est vraiment le Ciel qui gère mes nuits et m’a libérée de toute inquiétude concernant le sommeil. Bref je me sens bien et n’ai plus besoin d’aucun traitement pour dormir.

Depuis la guérison de l’insomnie, de multiples grâces se sont enchaînées. Et je ne peux que louer et remercier Dieu pour tant de bonté ! Merci aussi à Maman Marie qui a transformé ma vie depuis un certain pèlerinage à Medjugorje. Quelle joie, enfin, quand je vois d’autres personnes qui renaissent à la vie !

Soulagé de ses pieds, par la grâce de Dieu.

Bonjour. Je suis partie à Luxeuil en portant dans mon coeur la situation de santé de Noël (beau- père de ma fille) qui avait perdu 4kg en 1semaine dont le moral était au + bas, les médecins parlaient de lui couper toute la base des orteils du pied droit car la dernière amputation d’un orteil ne cicatrisait pas (ce problème était une conséquence du diabète). Cette infection des orteils et les douleurs associées duraient depuis déjà 17 ans. Noël abandonnait la partie ! Je l’ai vu pleurer, ça fait mal, c’était le jeudi 16 juillet.

Le week-end qui suit, je pars à Luxeuil. Pendant la soirée de guérison j’ai entendu une des filles qui animait dire : »je vois Jésus toucher un malade qui souffre des orteils ». Je ne sais plus exactement j’étais stupéfaite, je pensais : le Seigneur vient rejoindre Noël sur son lit d’hôpital c’est merveilleux!!!

Le mardi suivant 21 juillet en arrivant dans la chambre d’hôpital nous voyons Noël assis sur son lit, le sourire aux lèvres avec un polo rose! Alors que la semaine précédente, lors de ma dernière visite, il pleurait, tant il était démoralisé ! Je lui témoigne de ce que j’ai vécu à Luxeuil et des paroles de bénédiction pour lui. Cette fois, une larme d’émotion coule sur la joue de Noël. Jean-Pierre, qui m’accompagne, est ému. Surtout, les médecins nous disent qu’il n’est plus question de nouvelle amputation pour l’instant ! Noël peut donc rentrer à la maison le jeudi, quelle joie ! Philippe (mon gendre) m’a dit que le bout commençait à bourgeonner ce qui serait une promesse de cicatrisation. Noël a repris ses kg perdus et le moral est bon.

Sept mois plus tard, il est totalement cicatrisé, il n’a pas été amputé, il va toujours bien !!

Transfiguration du Seigneur Jésus aujourd’hui qui nous laisse voir sa gloire, Jésus et ND de la Lumière me remplissent d’allégresse et de joie.

Je n’ai plus mal à ma hanche droite !

Je m’appelle Christiane. Je souffrais d’un problème à la hanche droite depuis une dizaine d’années. Les médecins m’ont dit qu’elle était usée à cause d’arthrose et d’ostéoporose et qu’une opération chirurgicale était nécessaire pour la mise en place d’une prothèse de hanche. Cela me faisait beaucoup souffrir et j’avais du mal à me déplacer, quelqu’un devait m’aider à me relever par exemple.


hanche2


Je suis allée à un rassemblement chrétien à Lille en novembre 2015, animé par NDML. Un des jeunes du groupe a donné une parole de connaissance disant : « quelqu’un qui souffre de la hanche droite, de ce côté-là (il pointait du doigt vers moi) est en train d’être touché par le Seigneur ». J’ai aussitôt pris la parole pour moi vu que j’avais mal à la hanche droite, j’ai compris que c’était moi. Sur le moment, les douleurs ont complètement cessé !!! Je me suis même mise à courir dans la pièce !!

Depuis ce jour, les douleurs ne sont plus jamais revenues ! Notre Seigneur est merveilleux, formidable !! C’est un Dieu d’amour.
Christiane.

Guérie instantanément d’une infection osseuse à la suite d’une morsure de vipère !

Je vais vous faire part d’une triple guérison. Le Seigneur m’a guérie tout d’abord d’une d’hyper laxité ligamentaire aux genoux que j’avais depuis 8 ans et pour laquelle j’envisageais une opération. Le Seigneur m’a ensuite guérie de mon bras gauche qui me faisait souffrir à la suite d’une fracture avec séquelles. J’ai vécu cette grâce de guérison lors d’un rassemblement à Pontmain en 2014 où le groupe NDML était présent. Je rends grâce à Dieu !


morsurevipere

J’en viens à la troisième guérison. En août 2015 je me suis rendue au rassemblement des jeunes à Paray-Le-Monial (à côté de Taizé). Durant la session, je me suis faite mordre par une vipère. Mon pied était enflé, violet, je n’arrivais plus à le poser et on voyait bien les 2 crocs de la vipère. Seulement, les 3 médecins au total que j’ai vu là-bas n’ont pas identifié que c’était une vipère. A l’hôpital ils m’ont laissé repartir avec de quoi désenfler mon pied, pensant que c’était 2 piqûres rapprochées d’araignées ou de moustiques. La douleur a donc persisté nuit et jour pendant très longtemps. J’offrais ça pour les âmes du purgatoire. Arrivée en octobre je trouvais ça anormal d’avoir encore aussi mal. Pour vous représenter la douleur, c’est comme si on m’enfonçait un couteau pointu sur le pied toutes les demi-heures. Même la nuit ça me réveillait. J’ai donc décidé d’aller voir mon médecin à Rennes qui m’a envoyée d’urgence à l’hôpital. Les médecins ont diagnostiqué une infection de l’os : une ostéite avec atteinte du périoste. En d’autres termes, le périoste c’est la membrane très importante qui recouvre les os et assure le bon fonctionnement vasculaire. Il était donc infecté à cause du venin de la vipère. Ils m’ont donc prescrit une prise de sang et une scintigraphie osseuse. La prise de sang n’était pas bonne. Et la scintigraphie osseuse confirmait le diagnostique des médecins : ostéite avec atteinte du périoste. C’est une infection de l’os. Ils envisageaient donc de me faire une opération du pied afin de gratter l’os.

Quelques jours après je suis allée à la veillée de NDML à la Gloriette. Durant la veillée c’était très fort (comme à chaque fois). Et là j’entends une parole de connaissance disant « Une personne qui a un problème au niveau du pied droit que le seigneur est en train de visiter en cet instant. Aie la foi te dit le seigneur, parce que ce soir je t’accorde la grâce de la guérison ». Là je me demande si c’est moi qui suis concernée. Puis je ressens dans mon pied droit un courant de froid, comme s’il chassait le venin présent. Je n’en reviens pas. Après ça, les personnes ayant été touchées par une parole de connaissance sont appelées à venir devant l’autel pour remercier le seigneur. Et moi je reste assise sur ma chaise en me disant que c’est peut-être pas moi, une 3e guérison c’est impossible. Au final une fois que toutes les personnes concernées étaient devant, j’entends au micro « le seigneur interpelle cette personne encore qui a un problème de pied droit, le seigneur lui dit : n’aie pas peur, lève toi et viens marcher ici. Tu es interpellée. Un problème de pied droit. N’aie pas peur, fais cet acte de foi, ne crains pas c’est le seigneur qui t’y invite. Merci Jésus. » Là je réagis vraiment que c’est moi qui suis guérie du pied et m’avance devant l’autel pour remercier Jésus de la grâce qu’il m’accorde une fois de plus.
En rentrant chez moi j’ai aussi retrouvé le mot que j’avais pioché au coin prière de la maison quelques heures avant la veillée disant : « N’ayez pas peur ! Le Christ n’est pas un « ravisseur » mais un sauveur ! Il est venu pour que vous ayez la vie ! » . J’ai compris qu’il ne fallait pas que j’aie peur de l’opération qui aurait du suivre ma scintigraphie, que j’étais bel et bien guérie et surtout qu’il fallait que je fasse un acte de foi. C’est donc ce que j’ai fait. Depuis, aucune douleur. Merci Seigneur !!!
Dans les semaines qui ont suivi j’avais rendez-vous chez le médecin spécialiste du pied qui envisageait une opération. Elle n’a fait que confirmer ma guérison en me disant que l’opération n’était plus nécessaire. Et mon kiné a pu constater aussi.

Jamais 2 sans 3 guérisons. C’est là que je réalise que Jésus ne compte pas, rien n’est impossible à ses yeux, il est si bon. Je le remercie énormément tous les jours. Ces guérisons m’ont enlevé ces douleurs aux genoux, bras, pied, mais m’ont surtout ouvert les yeux sur le Christ qui est si merveilleux.
Je suis née dans une famille catholique pratiquante, je vais à la messe depuis que je suis toute petite, j’ai été baptisée, communiée, confirmée, je suis allée à de nombreux pèlerinages… Mais depuis mes guérisons je vis ça de manière encore plus forte !! Ma foi s’est vraiment agrandie. Et dès que j’en ai l’occasion je témoigne, je rêve que tout le monde vive cette relation de coeur à coeur avec Jésus. Si le monde entier savait ce que Jésus est capable pour nous, à quel point il nous aime et qu’il souffre de voir ces personnes l’ignorant. C’est pourquoi parlons en autant qu’on peut à notre entourage, Jésus est amour !! Amen

« Mon oreille droite s’est ouverte !! »

Je m’appelle Fabien. J’habite en Belgique. Depuis 30 ans, je souffre de surdité à 95% dans l’oreille droite à cause d’une auto-spongiose. Le côté gauche était aussi légèrement atteint. La communication avec l’entourage était très réduite, je faisais répéter 3 fois les personnes qui me parlaient. Je devais écouter la télévision au niveau maximum pour entendre quelque chose !! Je n’entendais pas non plus la stéréo.


oreille2

Le 26 juillet 2014, je me suis rendu au rassemblement de prière à la basilique de koekelberg à Bruxelles. J’avais demandé la prière à Alberto. En attendant mon tour, alors que celui-ci imposait les mains à une autre personne sourde, c’est moi qui ai ressenti un courant d’air de l’oreille interne droite jusque dans mon poumon droit en passant par la gorge !!! C’est alors que mon oreille droite s’est ouverte!! Alberto a fait des tests : il me parlait et me demandait « est ce que tu m’entends ? » puis il s’éloignait de quelques pas. A chaque fois, j’entendais ce qu’il me disait. Il se trouvait pourtant derrière moi, je ne pouvais pas lire sur ses lèvres !! J’étais étonné, le frère pour lequel on priait n’entendait pas, mais moi oui !!!

Un an et demi plus tard, j’entends à 80 % de l’oreille droite et 100% de l’oreille gauche !! J’ai retrouvé un vrai confort de vie, c’est pour moi une libération énorme d’un problème très dur.

Sois béni Seigneur !

Guérie de douleurs cervicales depuis 44 ans et d’une addiction à la télévision !

Bonjour. Je m’appelle Evelyne, j’ai 64 ans.

Je souffrais d’un mal de cou depuis 44 ans à cause d’un accident de la route (c’était ce qu’on appelle un torticolis mais sur 44 ans). Je ne pouvais pas tourner la tête à gauche ou à droite, c’était vraiment handicapant. Par exemple, je ne pouvais pas tourner la tête en voiture et me servais donc uniquement des rétroviseurs. Les douleurs étaient par moments identiques à celle d’une rage de dents tellement je souffrais.
Par ailleurs, j’ai toujours aimé regarder la télévision. Je la regardais environ 6h par jour, sans néanmoins avoir conscience de cette dépendance. Et tout cela depuis 2012.

Lors de la veillée de Luxeuil le 19 juillet 2015 animée par les jeunes de la fraternité NDML, deux paroles de connaissance m’ont interpellée. Elles disaient : « Vous obtiendrez une guérison du cou et une guérison d’une addiction à la télévision ». J’accueillais la parole à propos du problème de cou mais pas celle sur la télévision car je ne me sentais pas vraiment concernée. J’ai ressenti une amélioration au niveau de mon cou : un peu moins de raideur mais j’avais encore des douleurs…
J’en suis donc restée là. En rentrant chez moi, je continuais de regarder les informations à midi et mes émissions de 17h à 22h tous les jours. Je ne pouvais absolument pas manquer mes émissions, je devais être rentrée pour 17h chaque jour.

Trois jours plus tard, je pars à Paray le Monial pour un rassemblement de prière sur la guérison des malades. Là-bas, deux paroles de connaissance sont dites. Ce sont exactement les mêmes paroles qu’à Luxeuil : « Vous n’aurez plus de torticolis et vous serez guérie de l’addiction à la télévision ».
Cette fois-ci elles me touchent. C’est comme si le Seigneur me rappelait son désir de me guérir et me délivrer, Il me rappelait les grâces qu’Il avait voulues me donner à Luxeuil et que je n’avais pas su accueillir. Là je comprends qu’en effet j’ai une addiction à la télévision et que la personne visée par la parole est bel et bien moi. J’accueille la parole avec foi cette fois-ci. C’est comme si le Seigneur me disait : « là tu as compris, maintenant, je peux te guérir ». Les douleurs de mon cou ont alors complètement disparu et j’ai été libérée de l’addiction à la télévision : regarder la télévision n’est maintenant plus pour moi un besoin ou une nécessité et je suis capable de m’en passer depuis ce jour avec une grande facilité ! Mon mari n’en revient pas !! Quelle libération !

Cela fait maintenant 4 mois que je n’ai plus aucune douleur au cou. Je peux de nouveau tourner la tête à gauche et à droite. Merci Seigneur ! C’est merveilleux ! Je respire à nouveau ! Cela a duré tellement longtemps… Merci Seigneur de nous combler tous les jours, de t’être donné pour moi sur la Croix ! Je suis heureuse.
Evelyne Ledeur.

« Les insomnies disparaissent, la paix intérieure revient ! »

Bonjour,
Je m’appelle Marie, j’ai 69 ans.

Mon mari est décédé le 20 octobre 2013 des suites d’un cancer. On a toujours été très proche l’un de l’autre, on a travaillé ensemble et suite à cet événement douloureux, je ne dormais plus et j’étais très oppressée. J’ai pleuré tous les jours pendant près d’un an. J’ai fait 3 mois sous anti-dépresseurs.


670px-Look-Younger-at-50-Step-2

Lors de la soirée de prières à l’église Notre Dame de Saint Etienne, un des jeunes du groupe a donné une parole de connaissance : « Jésus vient toucher une personne qui souffre d’insomnie ». Puis une autre parole de connaissance fut émise : « Une personne se sent seule. Jésus vient lui dire qu’Il est avec elle dans la prière ». A ces deux paroles, j’ai eu des larmes. Je me suis sentie tellement rejointe. Je les ai tout de suite prises pour moi. En effet, d’une part, je ne dormais plus depuis plusieurs mois. D’autre part, je prie beaucoup, je vais à la messe tous les jours, je vais très souvent à l’Adoration eucharistique. Oui, Il m’assurait qu’il était avec moi!

La nuit qui a suivi cette veillée, j’ai tellement bien dormi : j’ai dormi comme un bébé. Le matin, j’avais récupéré une force et une forme comme je ne l’avais jamais eue.
Voici, huit mois se sont écoulés, je me sens beaucoup mieux. Je n’ai plus d’insomnies : je dors mieux et j’ai retrouvé la paix intérieure. Autour de moi, mon entourage me trouve bien, après tout ce que j’ai traversé, et ils y voient l’action de Dieu.

Merci Seigneur,
Je te rends grâce pour la guérison que tu m’as donnée. Chaque jour je ressens davantage ta présence dans ma vie, je sais que je compte à tes yeux et tu fais des merveilles pour moi. Alléluia ! Gloire à toi Seigneur !

« Je marche… et je peux faire mes courses ! »

Je m’appelle Rose. En mars 2015, des complications dues au diabète ont déclenché dans mon corps de grandes douleurs partant des reins et allant jusqu’au pied droit. Ces douleurs étaient telles que je ne pouvais presque plus marcher, je devais me tenir courbée et soutenue par une canne. Je ne pouvais pas rester debout très longtemps. Tout m’était pénible, faire les courses m’était par exemple impossible. De plus, je dormais mal, souffrant toutes les nuits de cauchemars et d’oppressions.

Lors du rassemblement de St Laurent sur Sèvres (du 6 au 9 août 2015), un des membres de la fraternité Notre Dame Mère de la Lumière a prié pour moi. J’ai alors instantanément pu marcher, sans canne, et rester debout sans difficulté ! Le soir même je pus participer à toute la procession du Saint Sacrement, montant la pente sans difficulté, sans douleur et sans aide!!! De plus, durant la nuit qui a suivi cette prière, non seulement je n’ai pas fait de cauchemars, mais j’ai très bien dormi et de ce jour j’ai été délivrée de mes angoisses nocturnes.

Deux mois plus tard, je suis toujours guérie, je marche, je peux rester debout, je dors bien et je peux faire mes courses ! Je remercie mon Seigneur pour toutes Ses merveilles, pour tant de grâces reçues. Merci Jésus pour Ton amour !

«Je n’ai plus aucune douleur cervicale et j’ai retrouvé une mobilité parfaite de mon cou… »

Je m’appelle Cécile, j’ai 38 ans.
J’ai beaucoup souffert dans mon enfance de problèmes de santé à cause d’un cancer de la jambe droite. Mes parents sont croyants et pratiquants et cela m’a aidée mais je me suis quand même construite pendant des années, avec l’idée que j’étais en quelque sorte « maudite » par la vie. Je n’ai jamais douté de l’existence de Dieu, j’ai toujours prié mais ne me sentais pas « aimée » personnellement. Je savais les choses intellectuellement (Dieu nous aime chacun, Dieu est bon, etc…) sans pouvoir le « sentir » dans ma réalité de vie. Avec l’âge on m’a découvert d’autres problèmes de santé qui me fatiguent beaucoup au quotidien et quand des problèmes de cervicales et de vertèbres dorsales s’y sont ajoutés, ça a été la goutte d’eau qui a fait déborder le vase. Je me souviens avoir dit « Seigneur, je veux bien assumer pour ma jambe mais là les migraines et les douleurs c’est trop, je n’en peux plus ! ». Mes douleurs cervicales et dorsales étaient telles que tous les jours depuis des mois, je demandais à mon mari de me masser le dos et le cou pour me soulager. Je pouvais à peine lever la tête au plafond et la tournais difficilement vers la droite. J’avais des migraines de plus en plus fréquentes et intenses liées aux problèmes de cervicales. J’avais même prévenu mon coiffeur que je n’irais plus chez lui à cause des shampoings « tête en arrière » qui devenaient trop douloureux. Je sentais cette fois que mon espérance était grignotée petit à petit…
En octobre 2014, des amis nous ont donné un tract pour la veillée de novembre. J’ai d’abord été très méfiante, ne « pratiquant pas la louange ». J’ai finalement envisagé la veillée comme un secours et avais hâte d’y aller. Je suis allée à la veillée pleine d’espoir ; elle m’a fait beaucoup de bien, j’ai découvert une nouvelle manière de prier qui me convenait. J’ai espéré éventuellement une guérison mais il n’y a rien eu de spécial à part quand même une joie retrouvée ! Je suis allée ensuite à celle de décembre avec mon mari ; là encore : regain de joie. A la veillée du 10 janvier, j’avais dit intérieurement au Seigneur : « Il y a tellement de choses à guérir en moi ! Tu le sais mieux que moi alors fais ce que tu veux et ça m’ira ; de toute façon merci pour la guérison des autres personnes». Et là, pendant la prière à l’Esprit Saint, j’ai senti une chaleur qui partait de la zone du cœur et a irradié dans tout le thorax, des épaules jusqu’en haut des cuisses. En même temps Alberto a eu une parole de connaissance qui disait « une personne qui souffre des cervicales est visitée en ce moment par le Seigneur, elle va pouvoir tourner sa tête du côté droit » ; j’ai dit à mon mari : « j’ai super chaud, c’est moi ou quoi les cervicales ? » ; j’ai dû ouvrir mon blouson tellement j’avais chaud et j’ai tourné la tête à droite pour voir, je n’ai pas senti de différence et dans la foulée j’ai encore entendu Alberto dire en pointant du doigt dans ma direction : « une personne, là sur ma gauche qui a un problème avec sa jambe droite va être soulagée ce soir … » (on était 5 personnes maxi de ce côté et j’avais justement un problème à la jambe droite) ; je n’ai pas retenu exactement la suite tellement j’étais « confuse »… Mais j’étais sûre d’être concernée.
Quinze jours plus tard, mon mari me dit : « Tu ne t’es pas rendu compte que tu ne m’as pas demandé une seule fois de te masser depuis 2 semaines ! Même une fois j’ai voulu te masser sans que tu ne me le demandes et tu as dit, ‘je n’en ai pas besoin’ ! » A la louange de février, mon fils Paul me dit également : « Regarde Maman, il est beau le plafond ! » et là je lève la tête sans difficulté pour le regarder et m’étonne de ne l’avoir jamais remarqué avant et je lis les mots écrits aux 4 coins. Chose incroyable, quelques instants plus tard, Alberto parle également du plafond en nous invitant tous à le regarder !!! C’est là que j’ai eu la confirmation totale qu’il s’était bien passé quelque chose pour les cervicales. Dans la foulée j’ai pris RDV chez le coiffeur pour faire le test : j’ai pu rester la tête en arrière tout le temps des shampoings et de la coloration ! J’ai raconté à la coiffeuse ce qui m’était arrivé !
Dix mois plus tard, je suis toujours guérie : je n’ai plus aucune douleur cervicale et j’ai retrouvé une mobilité parfaite de mon cou. Les migraines liées aux cervicales ont disparu. Je sais que Dieu m’a « visitée », je ne doute plus de son Amour pour moi et ne me sens plus abandonnée ; ça me donne de la force et de la confiance pour la suite. La confiance est pour moi un combat quotidien et chaque fois que je doute, je repense à cette chaleur ressentie que je n’ai pas inventée. Cette guérison m’a donné du courage et a changé ma vie intérieure: après avoir beaucoup récriminé, je suis maintenant capable de louange ! Je rends grâce à Dieu et vous remercie tous pour vos prières !

<

Guérison de l’odorat ! Jésus a augmenté ma Foi

Le Seigneur m’a comblée de ses bénédictions lors du w.end Renouveau à Pontmain les 26 et 27 Avril 2014.

Depuis très longtemps, malgré deux interventions chirurgicales je ne respirais que difficilement (surtout la nuit) avec écarteur de narines et traitement à la cortisone avant le coucher. Je ne sentais plus rien ou très peu selon les traitements. J’avais de gros polypes dans les sinus. Le spécialiste me disait vous avez une obstruction de 3/5 à gauche et 5/5 à droite selon les résultats des scanners.

Je n’avais jamais pensé demander la prière pour cette gêne qui me donnait sinusites à répétition, bronchites et asthme.

A la fin de son enseignement, Alberto est descendu du podium et a proposé de prier pour les souffrants, aidé de son équipe.

Je me suis agenouillée devant et une jeune fille du groupe d’Alberto est venue prier pour moi. Elle me demande :
– que demandez-vous au Seigneur ?
– la guérison du cœur et du corps. Mon attention a été retenue au cours de l’enseignement d’Alberto par la guérison de l’odorat d’une femme. Je demande la guérison de l’odorat que je n’ai plus depuis très longtemps.

Je me recueille, elle prie. Très vite je sens !
Et je sens quoi ? Toute la transpiration des participants dans la salle… Oulala !!

Nous continuons la prière . Je me sens interpellée et touchée, très touchée.

Un an après

Je respire tranquillement et sans problème même après un gros rhume (redouté) à l’automne
dernier qui habituellement produisait gonflement des polypes puis bronchite accompagnée d’asthme.
Et le mieux, je n’ai plus besoin de traitement à la cortisone ni d’antibiotiques ni d’écarteurs de narines.

Je sens la transpiration de mes voisins !! l’odeur de café au lait qui me soulève le cœur !! mais aussi les fleurs et la nature et surtout je respire !!

Vous comprenez que je n’ai aucune difficulté à dire merci au Bon Dieu tous les soirs (au lieu de m’appareiller)…

Seigneur, tu veux augmenter ma Foi et me sauver : je te dis encore et encore MERCI !

… et je veux te louer de tout mon cœur et je veux te louer de toute mon âme … …. CAR TU ES MON DIEU ! MON DIEU !

Je croyais à la voyance… j’ai tout arrêté… le Seigneur m’a bénie!

Bonjour,
Je m’appelle Renée, j’ai 72 ans. J’ai rencontré le groupe Notre Dame Mère de la Lumière il y a 6 ans. Je tiens à témoigner de ce que le Seigneur a fait dans ma vie depuis ce moment-là.
Je traversais des moments très difficiles car j’ai perdu mon fils cette année-là mais le Seigneur m’a aidée à supporter l’épreuve, en vivant ma foi avec les personnes du groupe.
J’ai aussi réussi à pardonner à ma mère qui m’avait beaucoup blessée, ce que je n’arrivais pas à faire avant.
A cette époque, je croyais à la voyance et j’avais été voir de nombreuses fois des voyants car je ne savais pas que la Bible condamnait cela et que c’était des Esprits mauvais qui me parlaient. J’ai tout arrêté et je m’en suis confessée. Depuis j’ai retrouvé la paix intérieure et la joie. Je prie tous les jours et j’apprends à faire confiance à Jésus, jour après jour : J’ai trouvé le seul chemin, la Vérité et la Vie !
Je voulais aussi dire que j’ai une maladie appelée la dermatopolymyosite depuis 20 ans, c’est une maladie musculaire et pulmonaire. Depuis 2 ans, grâce à la prière pour les malades, mes problèmes respiratoires se sont nettement améliorés puisque je n’ai plus besoin de kiné, je respire normalement et je ne suis plus essoufflée !
Mon médecin m’a dit : « Mme S. qu’est-ce que vous avez fait ? Il n’y a plus aucun crépitement ? » Et même mon kiné à qui j’ai témoigné de ma foi m’a dit : « Si Dieu guérit tout le monde, je ferai faillite ! »
Merci Jésus et merci Maman Marie car je vais bien dans mon corps et mon cœur est rempli de joie et ce soir je voulais partager ma joie.!
Renée

Le Seigneur a guéri mon genou !

Bonjour je m’appelle Michelle et j’ai 68 ans.
A l’âge de 16 ans, j’ai eu un accident qui a causé une atteinte des ligaments et une fissuration du ménisque au genou gauche. Mon genou est donc resté fragile. Il y a deux ans, j’ai consulté un rhumatologue qui m’a dit que je n’avais plus de cartilage. Les douleurs étaient intenses, je ne pouvais plus me mettre à genoux et j’avais de la peine à marcher. Par exemple pour sortir, faire les courses, monter les escaliers, j’avais besoin de ma genouillère.
Je suis venue au groupe de prière Christ est vivant le 31 janvier où Notre Dame Mère de la Lumière était invité pour prier pour les malades. Lors de la prière, j’ai reçu une parole de connaissance de la part d’un jeune du groupe qui a dit que le Seigneur guérissait quelqu’un de son genou.
Depuis, je n’ai plus aucune douleur, je peux me mettre à genoux pour prier ou chercher des choses dans la maison, je sors sans genouillère et je monte les marches sans difficultés ! Le Seigneur m’a guéri !!
Je remercie le Seigneur de tout cœur car c’était quelque chose d’invalidant dans ma vie. Je traverse des moments dans ma famille mais avec confiance je remets tout au Seigneur.

TEMOIGNAGE DE CHRISTIANE Devenue sourde…
… Jésus m’a guérit…

Bonjour à tous je m’appelle Christiane j’ai 59 ans. J’ai eu la chance de participer au temps de prière animé par NDML à l’église STE JEANNE DARC à PARIS le 31 janvier dernier. La veille, je rencontre une personne que je connais bien qui me parle de cet évènement…mon amie bien insistante me dit : si tu ne viens pas tu rateras quelque chose !
Alors sans tarder je reporte mon rendez-vous à la banque que j’avais le même jour et je vais au temps de prière à l’église JEANNE D’ARC sans problème.
Pour ma part, du jour au lendemain je suis devenue sourde totalement de l’oreille gauche et cela depuis plus de 20 ans.
Durant la louange une personne reçoit une parole de connaissance concernant la guérison d’une oreille gauche. Entendant cela, j’ai été touché car moi-même je suis sourde de l’oreille gauche mais j’ai eu du mal à croire que cela pouvait me concerner car nous étions très nombreux plus de 1000 personnes étaient présentes dans l’église !
Ensuite le groupe de NDML a prié pour chaque pathologie notamment pour les malentendants. A ce moment-là j’ai mis ma main sur mon oreille gauche et j’ai dit à Jésus : Seigneur tu connais mon problème je te demande ma guérison. Au même moment j’ai entendu dans mon oreille le bruit d’un robinet qui se débouche « pchit » et je me suis mise à entendre parfaitement ! J’ai dit merci Seigneur !! C’est tellement merveilleux car on ne s’imagine pas que cela peut nous arriver aussi !

Le Lundi qui a suivi, je suis allée passer de nouveaux tests auditifs chez mon ORL qui me suit depuis toujours pour ce problème. Je lui ai dit je viens vous voir car je suis guérie de mon oreille Dieu m’a guérit ! Il s’est mis à rire Il ne m’a pas cru. Il me fait les tests et me dit bouleversé mais Madame Labry qu’avez-vous fait à votre oreille vous entendez à 100% !!
Je lui ai répondu mais je viens de vous le dire, je suis allée à un temps de prière et JESUS m’a guérit ! Mes proches sont touchés et contents pour moi ils m’ont dit que la prochaine fois ils viendront vivre un temps de prière avec moi car ils veulent voir aussi les merveilles de Dieu
Je témoigne partout où je vais AMEN !! je rends grâce à Dieu car Il m’a choisi ce jour-là !! J’étais dans les ténèbres et le christ ma ramené à la lumière. Dieu est Amour Il m’aime !
C’EST MERVEILLEUX CELA N’ARRIVE PAS QU’AUX AUTRES. Jésus m’a guérie AMEN !!

…Handicapée de mes pouces
…le Seigneur m’a guéri… je revis !

Bonjour je m’appelle Chantal j’ai pu assister au temps de prière avec le groupe NDML à la Pommeraye à coté de Angers le 15 novembre 2014 dernier.
J’aimerai vous témoigner d’un problème que j’avais depuis plus de 2 ans au niveau de mes pouces qu’on appelle RIZARTHROSES.
En effet, du jour au lendemain je me suis retrouvée handicapée de mes pouces l’un après l’autres à 15 jours d’intervalles. Je sentais au quotidien de grandes douleurs, comme si des aiguilles me traversaient les pouces. C’était très douloureux mais aussi très handicapant car je ne pouvais plus rien faire toute seule je devais être assisté au quotidien par une tierce personne.
Je vous donne quelques exemples : je ne pouvais plus écrire ni utiliser des ciseaux, mais encore éplucher des légumes, porter une assiette, tenir une bouteille à une seule main ou encore dévisser le bouchon de celle-ci car c’était très douloureux. Pour pallier à ma douleur et à mon handicap, le médecin m’avait prescrit des médicaments que j’ai arrêtés au mois d’aout dernier car ce n’était pas efficace.
Durant la journée de prière à la Pommeraye avec le groupe NDML, plusieurs ateliers étaient proposés dans l’après-midi : nous avions eu le choix de prendre un tps de confession et d’adoration mais aussi un temps de prière fraternelle avec le groupe NDML.
Alors me concernant, je me suis dirigée vers la prière et j’ai donné mon intention au Seigneur concernant mon problème aux pouces par l’intermédiaire de 2 membres du groupe. Pendant la prière, j’ai senti une fraicheur envahir mes 2 pouces et mes 2 avants bras qui a duré quelques secondes. J’ai pu immédiatement bouger mes pouces sans aucunes douleurs et même porter une bouteille d’eau à une seule main et dévisser le bouchon toute seule sans problèmes ni douleurs !!
Depuis ce jour où le Seigneur m’a guéri de mes pouces je revis !! Je suis de nouveau autonome au quotidien ! Je peux à nouveau utiliser des ciseaux, porter une bouteille d’eau en verre à une seule main, écrire, éplucher des légumes. Avant je portais une seule assiette à 2 mains !! Maintenant je peux en porter 4 et d’une seule main !!
Je rends grâce au Seigneur pour les merveilles qu’Il a fait dans ma vie !! Ma vie a changée je vis cela comme une renaissance !!
Gloire à Dieu !!

Guérison du dos.

Je viens vous témoigner de ma guérison de mon problème de dos.
Cela faisait plusieurs années que je souffrais de mon dos entre autres. C’était très gênant pour moi car j’avais continuellement une barre dans le dos, je n’arrivais pas à me baisser, je portais mon fils de 50 ans qui est handicapé avec grande difficulté. Même respirer à mon aise était compliqué ! Pour essayer de me soulager je prenais des antis douleurs mais sans efficacité.
Le samedi 15 nov 2014, à Angers, était organisé un rassemblement diocésain du Renouveau où NDML intervenait notamment pour la prière pour les malades. Un membre du groupe à fait un appel aux personnes qui souffrent de leur dos. Je me suis donc avancée avec d’autres personnes.
Au moment de la prière demandant à l’Esprit Saint de guérir les maux de dos, aussitôt, moi, Jacqueline, j’ai ressenti une grande chaleur tout le long de ma colonne vertébrale et du dos.
Aussitôt je fus guérie ! Aujourd’hui je n’ai plus de problème de ce côté-là. C’est une grande joie pour moi et mes proches car maintenant je fais mon ménage quotidien sans faire d’effort, je peux m’occuper de mon fils handicapé, le porter sans aucune douleur, c’est une libération totale de mon dos !
Merci au Seigneur et à l’Esprit Saint.

GUÉRISON DE MALENTENDANCE ET GUERISON INTERIEURE.

A Alberto et à toute son équipe,
Je m’appelle Marie Thérèse, je suis venue à la Pommeraye le 15 novembre 2014, où le groupe NDML intervenait pour une journée de prière.
Durant l’après-midi, un membre du groupe a prié pour nous, en confiant nos intentions et nos maladies à Jésus. Pour ma part, j’avais des problèmes d’auditions depuis une 20taine d’année et un lourd fardeau que je portais depuis 14 ans.
Durant la prière, je me suis sentie libre et un nœud s’est défait dans mon cœur. J’ai compris que la chape qui pesait sur mes épaules depuis 14 ans avait disparu ! Dieu m’a enlevé le poids de toutes ces années… j’ai reçu ma libération intérieure.
De plus, moi qui entendais mal, je me suis mise à entendre parfaitement tout de suite après la prière ! Je trouvais même qu’Alberto parlait très fort !! Car je n’ai pas l’habitude d’entendre aussi bien ! J’arrive aussi à entendre les personnes en groupe quand elles parlent assez bas.
Le soir même, au cours du temps de louange, j’ai pu danser, j’étais légère alors que j’ai un problème important à ma cheville et à mon genou gauches.
Ma belle-fille m’a dit récemment : « c’est drôle mais on s’entend bien maintenant ! Ça fait plaisir ! Je lui ai répondu : « C’est grâce à Dieu… ! » Je sens que Dieu est plus présent dans ma vie…. je Lui fais confiance… J’ai retrouvé une grande joie et je me sens libérée ! Ma famille aussi retrouve une certaine paix qui n’était pas présente auparavant…
MERCI MON DIEU POUR TON IMMENSE AMOUR TA GRANDE TENDRESSE TA FORCE ET D’ETRE TOUJOURS AVEC NOUS. MERCI DE NOUS AIMER SI FORT DE NOUS DONNER TA PAIX ET TA JOIE. MERCI SEIGNEUR DE M’AVOIR APPORTÉ LA GUERISON INTERIEURE ET LA GUÉRISON DE MES OREILLES !!
MERCI A TOUTE L’EQUIPE DE NOTRE DAME MERE DE LA LUMIERE MERCI POUR TOUT CE QUE VOUS FAITES POUR DIEU MERCI D’ETRE AU SERVICE DE DIEU ET DE FAIRE SA VOLONTE.
JOYEUX NOËL A CHACUN DE VOUS DANS LA JOIE ET LA PAIX DE DIEU…..ALLEUIA…..GLOIRE A DIEU.
JE VOUS EMBRASSE AFFECTUEUSEMENT.
MARIE-THERESE

Guérison d’insomnies depuis l’âge de 15ans… & des jambes

Bonjour, je m’appelle Claudine.
Avec mon mari nous sommes allés à un évènement chrétien à la maison diocésaine de Caen qui s’est déroulé le 15 octobre 2011 avec notamment la présence du groupe NDML. il y a donc maintenant 3 ans de cela.

Le soir de la veillée du 15 octobre 2011 au cours du temps de prière, une parole de connaissance a été donnée par un membre de NDML au sujet d’une personne que le Seigneur aimerait guérir de ses insomnies. C’était mon cas ! Je souffrais d’insomnies depuis mes 15 ans… pendant des années j’avais un traitement lourd… j’en étais même dépendante…. J’ai décidé d’arrêter les somnifères malgré mes nuits blanches.
En effet, durant le temps de prière, Je me suis reconnue dans cette parole et je l’ai accueillie en me disant tout de même que beaucoup de personnes pouvaient aussi souffrir de ce même handicap ! Alors peut être que cela ne me concernait pas car je n’avais rien senti sur le coup !
En revanche, la nuit même j’ai dormi comme un bébé. Le lendemain j’étais heureuse d’avoir pu me reposer toute la nuit car cela ne m’était pas arrivé depuis des années mais étant donné que j’étais très fatiguée je ne me suis pas emballée sur ma guérison.
Mais les nuits suivantes, mes insomnies habituelles m’avaient bel et bien quittées !! Trois nuits de suite sans les insomnies, j’ai rendu grâce à Dieu car c’était pour moi un grand miracle d’avoir retrouvé le sommeil !!
Aujourd’hui je n’ai toujours plus aucun problème d’insomnie ! Je me sens libre dans mes nuits !

D’autres parts, j’avais un deuxième problème de santé au niveau de mes jambes, j’avais le sous épiderme épaissi. C’était très handicapant et douloureux au quotidien : Sensation de Jambes Lourdes et l’impression d’avoir un collant de plomb qui recouvrait mes jambes. Je souffrais de ce problème depuis 5 ans.
Le même soir du tps de prière une personne me tape sur l’épaule et me dit : madame, vous avez un problème aux jambes, allez à la prière des frères le Seigneur veut vous guérir ! moi qui ne priais pas pour cela, je me suis avancée à la prière des frères et j’ai donné mon intention concernant mes jambes. Soudain, j’ai senti une douleur violente au niveau de mes jambes qui a duré environ 3 secondes puis instantanément j’ai senti comme ce collant de plomb quitter mes jambes et je me suis senti légère ! Depuis ce moment je ne porte plus mes collants de contention qui étaient le seul remède qui me soulageait à peine de mes douleurs.

Aujourd’hui je remercie Jésus de m’avoir donné gratuitement cette grâce, de m’avoir guéri de mes jambes lourdes et de mes insomnies, merci Seigneur !! GLOIRE A DIEU !

Une parole de connaissance qui touche le coeur

Bonjour je m’appelle Norbert. Au mois d’avril/mai 2014 j’ai commencé à me sentir très faible, je me fatiguais très vite, notamment quand je faisais du jardinage ou autre je m’essouflais très rapidement. Quelques temps après, la médecine a diagnostiqué que j’avais fait un infarctus silencieux.
Le 12 juin 2014, j’ai été opéré du coeur à cause de 3 artères bouchées. L’opération s’étant bien passée, mon médecin généraliste m’avait dit qu’après une opération de ce genre j’en avais au moins pour 1 an avant de bien récupérer. Je devais pas faire de longs trajets pas faire trop d’effort, car je me sentais encore très fatigué après mon opérarion.
Le 12 juillet 2014, je suis allé avec ma femme à la veillée de louange pour les malades animée par NDML à la gloriette. Un membre de NDML a eu une parole de connaissance très précise. Il s’agissait d’une personne qui s’était faite opérée depuis 1 mois au Coeur et que le Seigneur voulait restaurer son coeur. Alors cette parole je l’ai accueuillie car je sentais qu’elle était pour moi.
Sur le coup je n’ai rien senti mais les jours qui ont suivi la veillée je me rendais compte que la fatigue me quittait, que je pouvais de nouveau tondre ma pelouse sans être essouflé, monter les marches faire mes activités au quotidien sans plus aucun symptôme. Je suis retourné le 12 août chez le medecin pour un contrôle, tout était normal! Le 27 août jai revu le chirurgien pour contrôle également et il a trouvé que tout était parfait et qu’il suffisait de continuer les contrôles réguliers avec le cardiologue.
J’ai même pu conduire jusqu’ à Lourdes 4 mois après mon opération et faire un voyage touristique d’une semaine avec ma femme sans aucun problème ni symptome.
Aujourd’hui j’aimerai rendre grâce à Dieu car Il est bon, il fait des merveilles pour moi !

Guérison d’une Epaule droite

Je m’appelle Jacqueline et j’ai eu la Chance de pouvoir participer à la session de FRATERNITE PENTECOTE au mois de juillet 2014, à Notre Dame du Laus : “ Je vous conduirai à ma montagne sainte et vous recevrez un souffle nouveau ”.
Un moment Hors du temps, dans la Grâce du lieu. Mais aussi bien ancré dans le Présent, sous la conduite de l’Esprit Saint, et dans la grâce de la communion chaleureuse et fraternelle de tous nos frères et sœurs présents .
Oser demander.
C’est dans cette confiance que, lors de l’intervention d’ Alberto Maalouf nous exhortant à poser un acte de FOI en la Présence et la Puissance de l’action de DIEU dans nos vies, j’ai présenté au SEIGNEUR mon épaule droite, ce que je n’avais jamais pensé à faire auparavant : pour la médecine ‘officielle’ (dont je fais partie !) il n’ y avait rien d’autre à faire que de s’arrêter (impossible pour moi) avant la rupture (des tendons, muscles…) que je sentais proche, et l’intervention … Je me masquais les yeux et m’étais habituée à vivre avec cette douleur, celle-ci ne constituant pas, de plus, mon souci de santé principal actuellement.
J’ai docilement commencé à mobiliser mon épaule, …facile, facile, de plus en plus facile …OUI, pas de blocage, pas de douleur … !! un tour complet !!!! levons les bras et sautons de Joie !!
Ma petite Sœur derrière moi me dira ensuite qu’elle m’a vu faire ce geste, et qu’elle s’est réjouie de ce que venait de se passer … Alléluia !
Oser recevoir.
Toute joyeuse ensuite, j’ai commencé à goûter la Vie sans cette douleur et limitation physique … Progressivement, très progressivement … Je la « cherchais » encore, elle était tellement bien imprégnée en moi… ! J’ai eu des phases de doute : c’est sans doute « l’effet Placebo » bien connu – déformation professionnelle oblige … oui, ça va sûrement revenir – petite voix sourde – merci aux frères et sœurs pour leurs conseils : oui Seigneur , tu me l’as accordée, cette guérison, j’y crois et je la garde ! …oui, j’ai encore un peu mal … Et, à distance, il est vrai que si « j’exagère » encore, l’épaule fatigue, mais comme la gauche, et ce n’est pas le même problème qu’auparavant …
Oser cueillir les fruits.
Ceci me donne l’occasion de RENDRE GRÂCE quasi au quotidien : quand je me vois faire de grands mouvements dans ma pratique quotidienne, pour stimuler mes patients dans les explorations de leur souffle (physique), je ne peux m’empêcher d’avoir un petit sourire en coin et un « clin DIEU » …
En supplément de cette Grâce physique , ceci m’a permis de comprendre – et accepter – qu’il fallait que j’arrête de courir et de fuir dans le mouvement, que j’arrive à prendre le temps de me poser, peut-être pour pouvoir écouter et entendre la Voix du Seigneur !! je progresse très lentement !
Oser témoigner.
Je n’ insisterai pas sur la séance témoignage en direct … où je sentais bien qu’il fallait que je témoigne , mais j’en étais quasi physiquement incapable !! …alors “ au secours Esprit Saint ” ! Et Merci, car, vraiment, tu es le TOUT PUISSANT !
Oui, aujourd’hui, la science évolue, la médecine guérit – DIEU MERCI – mais aujourd’hui encore, JESUS, c’est TOI QUI SAUVES : ALLELUIA !!
Jacqueline

(via http://www.fraternite-pentecote.cef.fr)

Guérison des pieds

Le 12 juillet 2014, je suis venue à la messe et à la veillée de prière pour prier pour un jeune.
Je n’ai rien demandé pour moi et el Seigneur m’a guéri de mes pieds. J’ai pris la parole qui a été dite pour moi : « Quelqu’un a des problèmes de pieds, le Seigneur le guérit ».
Je suis venue louer et rendre grâce à la veillée du 4 septembre mais je ne vous en ai pas fait part. Je voulais constater cette guérison dans la durée.
Aujourd’hui, j’ai abandonné les compresses intissées qui enveloppait chaque orteil, je peux déplier mes doigts de pied et marcher sur la pointe. Je peux même mettre des chaussures fines !
Merci Seigneur, Louange et Gloire à toi !
Vous trouverez ci-joint offrande pour offrir des médicaments aux SDF qui représente le prix des pansements dont je n’ai plus besoins.
Que le Seigneur vous bénisse et vous garde,
Que l’Esprit Saint continue à vous combler de ses dons,
Que l’Immaculée vous guide sur tous vos chemins.
Je vous embrasse.
Caen, le 30 octobre 2014
Marie Christine

Guérison à la suite d’une hémiplégie gauche

Début décembre 2012 mon mari est pris d’une paralysie du côté gauche. Le 1er diagnostique qui sera fait à l’hôpital sera l’AVC. La semaine suivante, il s’avère que les médecins ne retrouveront aucune trace sur le scanner et IRM, on lui dit que c’est des migraines accompagnées. Après 10 jours d’hospitalisation, on le transfère en thalasso où il restera six semaines.
Suite à ce souci de santé, ses permis poids-lourds lui seront suspendus provisoirement, ce qui lui vaudra un licenciement en juillet de l’année suivante. Psychologiquement, il se trouve très abattu par ce qu’il vient de traverser. De son hémiplégie, il récupère en partie, il lui reste une déficience à la marche avec des douleurs importantes bas du dos et fesses. Malgré des séances d’ostéopathie et de kiné ses douleurs persistent et son encore plus accrues dès qu’il fait des efforts.
Et c’est en avril 2014 lors du rassemblement à Pontmain, alors qu’il ne reste que très peu de monde, il profite de demander la prière auprès du groupe NDML. Il ressent une chaleur dans sa jambe et ne prête pas plus attention à cela, il rentre à la maison. La semaine suivante, il se rend compte que toutes les douleurs ont disparu ! Merci Seigneur ! Rendons gloire à notre Dieu !
A l’heure actuelle, il a retrouvé un travail et vient d’avoir un contrat de professionnalisation pour 6 mois ! C’est moi son épouse qui vous transmet son témoignage par écrit pour que ça aille plus vite. Il a réussi à le faire par oral au rassemblement de St Jean le Thomas le 1er novembre !
Marie Paule

Guérison des genoux

J’ai participé à la prière pour les malades avec le groupe Notre Dame Mère de la Lumière le samedi 26 juillet 2014 vers 11H45 à la Basilique de Koekelberg, à l’occasion du rassemblement national du Renouveau Charismatique de Belgique.
Pendant environ 3 secondes, j’ai vu mes jambes, sous l’onction du saint Esprit, se mettre à bouger directement dans une position horizontale et j’étais assise !
Pendant 10 ans, j’avais du mal à monter les escaliers à cause de mes genoux. Deux jours après, je prends le métro et je monte les escaliers, plus de douleurs !
Maintenant (4 mois après), je me sens légère car je monte facilement les escaliers ! Je suis contente !
Chaque jour, je bénis le seigneur pour son Amour, la guérison, sa Miséricorde envers moi et je l’aime.
Merci beaucoup pour vos prières. Bernadette

Guérison d’un bras invalide

Je m’appelle Andréa, j’ai 49 ans.

En mai 2010, lors d’une chute, j’ai présenté une fracture du bras droit (cassé en trois parties). J’ai été par la suite opérée à 2 reprises avec une greffe de moelle car l’os ne se consolidait pas bien ! On m’a mis 4 clous dans le bras droit et un clou au centre de la moelle osseuse de 20 cm. Malheureusement les opérations n’ont pas été bénéfiques et je ne pouvais plus utiliser mon bras droit à cause des atteintes musculaires et nerveuses (même une poignée de main m’était impossible depuis 4 ans, moi qui suit droitière!)

De plus mon bras me faisait souffrir de terribles douleurs qui m’affectaient également sur le plan moral. À cause de cette fracture et de l’incapacité que cela me donnait, je me suis isolée. Je ne pouvais plus m’occuper de mon jardin pour faire du potager, et moi qui aimais beaucoup faire de la tapisserie je ne pouvais plus. Cela m’attristait beaucoup. J’avais de grandes difficultés pour mon quotidien à la maison et je n’avais plus goût à rien. Même les choses les plus simples je n’y arrivais plus.

Par la suite, j’ai perdu mon emploi et je suis entrée dans une spirale de souffrances et de désespoir. Cela faisait 4 ans que ça durait et cela n’allait qu’en empirant! Les médecins m’ont dit qu’ils ne pouvaient plus rien faire pour moi …

Je suis venu le 10 mai à la veillée de louange et de prières pour les malades, amenée par ma fille et mon beau-fils. Je n »attendais rien de particulier de cette veillée mais je suis venue car j’ai toujours aimé la musique. Pendant le temps de prières pour les malades j’allais partir car nous étions un peu fatigués. Je suis tombée sur une des jeunes du groupe NDML que je connaissais bien et qui m’a prise par la main pour que je puisse recevoir la prière avant de partir. On m’a demandé : « Que veux-tu que Jésus fasse pour toi ? » J’ai répondu que je voulais être guérie du désespoir. On m’a répondu que Jésus pouvait s’occuper de mon moral mais aussi de mon corps. Et on m’a posée cette question : « voudrais-tu  que Jésus guérisse aussi ton bras et le crois-tu ? » J’ai répondu un petit « oui avec un léger sourire ». Puis on a prié pour moi et on m’a dit : « lève ton bras droit au nom de Jésus ». Alors dans la foi, j’ai essayé de lever mon bras. Et mon bras que je ne pouvais plus mobiliser, j’ai pu le lever pour la première fois depuis 4 ans !! Dans ma joie je n’arrivais pas à y croire, j’étais comme transportée dans un autre monde. Dans ce débordement de joie, j’ai remercié le seigneur en disant AMEN.

Depuis les douleurs ont disparu, j’ai repris l’assurance de mon bras droit, moi qui suit droitière ! J’ai repris mes activités antérieures, ce qui me donne beaucoup de joie notamment le potager et le bricolage ! J’arrive même à frapper du marteau avec mon bras droit ! Tous les matins, je lève mon bras et je remercie le Seigneur pour ce qu’il a fait pour moi. Je me suis ouverte aux autres et moi qui parlais peu, je me retrouve à proposer des activités dans une association qui aide les personnes en dépression.

Je retrouve petit à petit le goût de la vie et moi qui ne priais pas je me suis mise à prier notamment devant l’icône de Jésus miséricordieux : et je lui dis : « Jésus j’ai confiance en toi ! Amen ! » 

Guérison d’une surdité

Je m’appelle Marie-Thérèse et je suis originaire de la Réunion. Lors du rassemblement interdiocésain de Cambrai : « si tu crois tu verras la gloire de Dieu » animé par le groupe Notre Dame Mère de la Lumière, le samedi 24 mai 2014, j’ai été guérie de plusieurs problèmes de santé, notamment de ma surdité.

J’avais une surdité quadi-totale de l’oreille gauche et une malentendance profonde de l’oreille droite . Par exemple, si mon téléphone vibrait à côté de moi je ne l’entendais pas et quand les gens me parlaient forts en étant proche je leur faisais répéter plusieurs fois. J’ai donc appris à lire sur les lèvres et je commençais à apprendre le langage des signes. Je devais être opérée le 6 juin prochain pour avoir un implant. J’ai aussi des médicaments à prendre tous les jours pour pouvoir aller à la selle à cause de problèmes d’intestins suite à un cancer de l’intestin. A cause de tous mes problèmes, ma foi était en chute libre.

Lorsque des paroles de connaissance ont été dites durant la veillée par les jeunes de Notre Dame Mère de la Lumière concernant les oreilles et les intestins, je n’ai pas pensé à moi et j’ai même pensé : « Seigneur, guéris ceux qui en ont besoin », je n’ai pas prié pour moi. Mais quand il y a eu un appel pour aller vers les priants, je me suis dit que ça ne coûtait rien d’y aller.

Je suis allée vers une jeune fille et un garçon du groupe et j’ai demandé qu’on prie pour mes oreilles. Ils m’ont fait sortir de l’église à cause du brouhaha et ils ont prié pour moi plusieurs fois, ils parlaient bas, j’entendais parler mais je ne comprenais pas ce qu’ils disaient, ils ont alors prié pour les autres problèmes.

Le soir, je suis rentrée chez la dame qui nous hébergeait avec une amie. Alors que j’étais à l’étage dans ma chambre, la dame qui nous hébergeait nous a parlé d’en bas: « pardon je ne vous ai pas montré la salle de bain » et à mon grand étonnement et celui de mon amie, j’ai parfaitement entendue. J’ai dit « Merci Seigneur j’entends » et mon amie a dit : « Miracle ! Elle entend ! » La logeuse m’a demandé ce qu’il se passait et je lui ai expliqué, elle a compris pourquoi avant je regardais tout le temps ses lèvres pour comprendre.

Cela fait maintenant 3 semaines que j’entends parfaitement bien. Je suis retournée chez Audika, le spécialiste de l’audition et j’ai refait tous les tests ! Tout est redevenu normal ! Je suis ensuite aller chez l’ORL qui a constaté que j’entendais parfaitement bien et il a annulé l’opération prévue. En plus de cela, j’ai aussi été guérie de mes problèmes de transit, je ne plus besoin de prendre de médicaments. Mon médecin était étonné !

Aujourd’hui j’ai retrouvé la foi, je prie beaucoup plus ! Chaque matin je dis au Seigneur : « Ma vie ne suffira pas pour te remercier pour tout ce que tu as fait pour moi » et dans les autres problèmes de ma vie, je lui fais confiance. J’aime le Seigneur de plus en plus ! Amen

Guérison de la vue et de douleurs aux mâchoires, après une parole de connaissance !

Bonjour, je m’appelle Anita et j’habite en Picardie.
Depuis toute petite, je portais en permanence des lunettes, je voyais mal de loin et de près et j’avais des problèmes aux nerfs optiques. Au quotidien cela se traduisait par une grande fatigue visuelle malgré les lunettes, de fortes migraines et des soucis pour conduire, je ne conduisais donc plus sauf cas urgents. J’avais aussi depuis plusieurs jours une douleur à la mâchoire qui m’inquiétait.

Dès que la récollection de Cambrai a débutée, j’ai ressentie comme une gêne aux yeux, des picotements brûlants. Une parole de connaissance avait été dite à ce sujet : que des personnes commençaient à trouver la guérison notamment en ressentant une chaleur!

Durant la louange, je n’arrivais pas à lire les chants sur le rétro, j’ai donc instinctivement retiré mes lunettes que j’ai gardées dans ma poche jusqu’à la fin.

Ensuite, j’ai ressenti comme une chaleur aux yeux et une douleur aux mâchoires juste avant qu’un jeune du groupe NDML ne dise cette parole de connaissance : « Le Seigneur guérit une personne des yeux et des douleurs aux mâchoires »

J’ai alors ressenti une guérison immédiate pour la douleur aux mâchoires et progressive pour les yeux. Lors de la récollection même, j’avais l’impression d’avoir subi une opération aux lasers !
 
Aujourd’hui, plus d’un mois après la session, je n’ai plus besoin de porter de lunettes ! Je conduis sans difficulté le jour comme la nuit ! Et je n’ai plus de douleur à la mâchoire non plus !

Je veux dire au Seigneur Jésus que je ne suis pas digne de Son Regard et je le remercie tous les jours même si c’est peu de choses !

Délivrance de l’alcool

Bonjour à tous,
Il y a 20 ans, le Seigneur a fait irruption dans ma vie. C’est ce qu’on appelle une conversion. Depuis, je chemine avec lui ou du moins j’essaie avec l’aide de sa grâce.
Il y 6 ans, avec mon mari, nous avons hébergé et pris en charge mon frère car en instance de divorce, il n’avait plus ni famille, ni toit, ni travail. Il était malade alcoolique depuis déjà longtemps et condamné par la médecine. Il était tellement dépendant aux alcools forts qu’il a fallu le prendre en charge à tous les niveaux.
Nous avons vécu de nombreux épisodes douloureux et angoissants avec lui, tant sur le plan médical que relationnel avec une partie de la famille et aussi avec la justice. Pendant ces 6 années, il a accepté de suivre plusieurs fois une cure de désintoxication mais malheureusement aucune ne s’est montrée efficace.
C’est la grâce du Seigneur qui a permis que mon mari et moi marchions main dans la main pour « supporter  » et vivre au quotidien tous les problèmes et tensions occasionnés par la présence de mon frère.
Pour moi le plus douloureux a été de voir cette dégradation lente mais sûre de mon frère, dégradation physique mais dégradation de tout l’être dans toutes ses composantes alors que par ailleurs dans les moments de sobriété je sentais en lui un grand cœur. Cette dégradation m’atteignait comme une déchirure intérieure de ma propre chair qui se traduisait par de profondes angoisses. J’ai beaucoup prié le Seigneur et je pense que la prière me permettait déjà de rester debout et de vivre normalement.
Je voudrai dire aujourd’hui que le Seigneur a répondu à ma prière mais aussi aux prières de tous ceux qui ont prié pour mon frère au long de ces 6 années, ainsi que le groupe Notre Dame Mère de la Lumière dont je fais partie.
En effet, cette année j’ai eu l’impression heureuse de parler avec quelqu’un qui était sobre. Et cette impression s’est renouvelée plusieurs fois. Je parlais avec un autre homme qui cette fois-ci n’était plus en proie à tout ce qui l’obsédait quand il était sous l’emprise de l’alcool mais avait parfois même un discours plein de sagesse et de délicates attentions. Je n’en revenais pas, mon mari non plus. Nous constatons aujourd’hui que le Seigneur l’a guéri ! Il l’a délivré de l’alcool ! Oui, mon frère a complètement changé, il est devenu un autre homme, bien dans son corps et dans sa tête. Il a même trouvé un travail, lui qui était au chômage depuis si longtemps !
Je veux remercier toutes les personnes qui ont prié pour mon frère et aussi les jeunes du groupe NDML qui aident et accueillent par leur présence aimante tous les marginaux. Je connais ce groupe depuis 4 ans et pendant ces années j’ai participé à presque toutes les veillées de prière qu’ils animent car j’y ai trouvé une force de prière de louange et surtout d’intercession pour les personnes souffrantes et malades qui ne m’était pas forcément naturelle mais qui porte du fruit ! La musique et les paroles des chants m’aidaient à entrer en relation avec le Seigneur et transformaient le courant d’angoisses qui m’habitait parfois en courant d’espérance et de vie.

Il y a quelques semaines, les jeunes du groupe Notre Dame Mère de la Lumière nous ont fait part de leur désir de constituer un groupe d’intercesseurs pour créer une chaîne de prière et ainsi mieux répondre aux intentions de prière qui leur sont confiées. Après avoir beaucoup prié pour mon frère ou pour des proches, accepter maintenant de prier pour des personnes bien précises que je ne connais pas est pour moi une façon de participer à la mission d’Eglise de ce groupe de jeunes. Leur foi profonde et leur enthousiasme ne peuvent qu’aider chacun à avancer à la suite du Christ.
Ce soir encore, une fois de plus, je rends grâce au Seigneur pour son infinie Miséricorde et sa très grande bienveillance avec laquelle il répond à notre foi.
Cette guérison est formidable mais le plus formidable encore pour moi c’est d’avoir senti que le Seigneur était présent et m’assistait dans tous ces moments les plus difficiles et douloureux de nos vies !
RIEN N’EST IMPOSSIBLE Ã DIEU !

Guérison d’une douleur cardiaque

Le 4 octobre 2014, il y a eu une parole de connaissance : une personne cardiaque souffre de douleurs du côté gauche. Aussitôt la douleur que je ressentais depuis quelques temps à complétement et instantanément disparue. (J’ai déjà subi un triple pontage)

Jésus veut notre bonheur, il veut nous voir heureux dans la paix, la joie et l’amour en présence du Saint Esprit. Merci Jésus pour ce que tu as fait pour moi et ce que tu vas faire aujourd’hui, demain et toujours pour ceux qui ont besoin de découvrir que Tu es là et que Tu vis en nous.
Philippe

Guérison des genoux !

Je m’appelle Josselin j’ai 14 ans et je suis au collège en classe de 3ème. Mes parents sont croyants mais de mon côté je ne vivais pas de la foi et je n’ai pas été baptisé.
Ma mère me parlait de Dieu, des miracles de Jésus qu’elle voyait à la louange de NDML mais j’avais du mal à croire ce qu’elle me disait. Le 6 septembre 2014, elle me propose d’aller avec elle à une veillée de Louange NDML en me disant « vient avec moi à la louange et peut être que tu verras et tu croiras!”. Je n’y croyais pas trop mais je me suis laissé tenter et j’ai accepté d’aller avec elle à cette veillée.
Je souffrais de mes genoux depuis 2 ans. Cela ne changeait pas mes habitudes de vie mais les rendaient plus difficiles car je ressentais de grandes douleurs au quotidien. Me mettre à genoux, plier mes jambes, faire du sport (du ping pong) ou bien bricoler avec mes parents me demandaient beaucoup d’efforts car je vivais avec la douleur constamment et c’était très gênant pour moi !
Curieusement, Le jour de la veillée du 6 septembre à laquelle j’ai assisté, mes douleurs étaient encore plus intenses et plus fortes !! cela m’a encouragé davantage à suivre ma mère à la louange.
Durant la soirée, j’étais debout et j’avais très mal, alors j’ai décidé de me rassoir et de parler à ce Jésus qui pour moi était si lointain. Je lui ai demandé dans mon cœur : « Jésus, si vraiment tu fais des miracles comme on a pu me raconter, alors je te demande ce soir de venir guérir les malades présents dans l’église et de guérir mes genoux. Et subitement, j’ai commencé à voir devant moi, le bas du corps d’une silhouette, puis je sentais que l’on me touchait les genoux, j’ai regardé mes genoux et j’ai vu l’ombre de 2 mains posées à l’endroit où j’avais mal c’est à dire sur mes genoux.
Ensuite, je commençais à sentir une chaleur qui me visitait dans tout le corps et cette agréable chaleur que je ressentais était plus forte à l’endroit où je voyais les mains c’est à dire sur mes genoux qui me faisaient mal. C’était très agréable et cela a duré environ 3 min je pense.
À ce moment là, les personnes de NDML proposaient “la prière des frères” et ma mère à qui je n’avais encore rien dit m’a proposé d’y aller. Je me suis donc levé et je suis allé demander pour que l’on prie pour la guérison de mes genoux. On m’a posé une main fraternelle sur mon épaule en priant pour moi une 1 ère fois dans le nom de Jésus et on m’a demandé de faire ce que j’avais du mal à faire quand j’avais mes douleurs, alors j’ai plié mes jambes et j’ai senti que ça allait mieux que j’avais moins mal mais la douleur était encore présente.
Alors, On m’a demandé si je voulais que l’on prie pour moi une seconde fois j’ai accepté et j’ai de nouveau plié les genoux et cette fois je ne sentais plus aucunes douleurs. Je pouvais plier mes jambes sans aucunes douleurs je n’avais plus mal du tout aux genoux !! Je n’en revenais pas !!
Je ne réalisais pas trop ce qui m’arrivait mais j’étais content sur le coup car je ne souffrais plus de mes genoux.
Cela fait 2 mois maintenant que le Seigneur m’a apporté cette guérison, et depuis je peux Plier mes jambes, porter des charges lourdes, je peux faire plus de sport, courir, continuer mes compétitions de ping pong en donnant le meilleur de moi-même et tout cela sans aucune douleur, aucune !! GLOIRE A DIEUUUU !!!
Depuis ce moment, J’ai retrouvé une grande joie, j’ai envie de connaitre un peu plus Jésus, savoir qui Il est réellement car c’est à Lui ce soir-là que j’ai demandé ma guérison et Il est venu me l’apporter Lui-même!
Ce soir-là Dieu A exaucé ma prière. Jésus s’est révélé à moi en m’offrant un grand soulagement dans mon corps. Je suis venu, j’ai vu, j’ai senti et grâce a cela, je crois maintenant que jésus est vivant et qu’Il fais des miracles !
J’ai témoigné à mes parents de ma guérison ils ont été touchés et ils ont rendu grâce à Dieu pour cela. J’ai témoigné également à mes amis athées qui ont été très surpris et en même temps contents de me voir soulagé physiquement. Cela les a beaucoup interrogé !
Ce soir J’aimerai remercier bien fort Jésus de m’avoir guéri et j’aimerai à mon tour recevoir le baptême car maintenant je crois et J’accepte que Dieu vienne habiter en moi par son Saint Esprit, GLOIRE A DIEU !!

Guérison douleurs articulaires.

Je m’appelle Marie Chantal et j’ai 59 ans.

Lors du rassemblement des responsables de groupes de prière au Laus, j’ai été guérie de mes problèmes articulaires. J’ai fait plusieurs rassemblements, au début, j’étais sceptique sur le Renouveau Charismatique mais force est de constater que le Seigneur m’a guérie.

Je suis arrivée à la convention avec des douleurs articulaires dans tout le bras droit, les doigts, le poignet et surtout à l’épaule. Tous les gestes courants de la vie étaient devenus pénibles : ouvrir les volets roulants (tourner la manivelle), conduire (sans la direction assistée), prendre sa douche, faire un shampoing, repasser…etc. Convaincue que ses douleurs sont dues à l’âge, je prends mon mal en patience.

A la veillée, pendant la prière de guérison animée par le groupe Notre Dame Mère de la Lumière, désirant fortement une amélioration de mon état, je me suis simplement, en acte de foi, approchée de la scène. Je n’ai pas demandé de prières et je n’ai rien ressenti.

Oui, j’ai bel et bien reçu ma guérison et j’attendais un peu pour pouvoir la confirmer. Cela fait presque 2 mois, et maintenant je me sers de mes deux bras normalement, je peux ouvrir les volets, conduire sans peine. Je ne ressens plus de douleur !

Aujourd’hui, je crois que je suis une enfant gâtée de mon papa du ciel et je lui rends témoignage. Je ne veux plus quitter son chemin où je ne rencontre que Paix et Joie. Je te dis Merci Seigneur pour ton Amour.

Guérison sciatique invalidante

Je m’appelle Marie-Océane, j’ai 22 ans. J’ai pu participer à l’assemblée de prière et témoignages du 26 avril 2014 à Pontmain, week-end de la Miséricorde Divine où la fraternité Notre Dame Mère de la Lumière est venue témoigner et prier pour les malades. J’étais enceinte de 5 mois et je souffrais alors d’une sciatique hyperalgique droite invalidante quasiment paralysante car je n’arrivais plus à me tenir droite et je ne marchais presque plus depuis le mois d’octobre 2013. J’avais de telles douleurs que cela m’empêchaient de dormir correctement la nuit. Tout cela allait en s’aggravant avec la grossesse.

Pour pouvoir venir au rassemblement, je suis venue avec des amis et je m’appuyais péniblement sur deux béquilles pour pouvoir me déplacer. En fin de soirée, j’ai du aller m’allonger dans le fond de la salle. Sur les coups de 22 heures environ, il est temps de partir, la soirée est terminée mais me voilà face à un problème : je ne parviens pas à me relever du tapis de sol où je suis allongée, je suis bloquée et je ressens une grande douleur..

Le prêtre me voit dans cette mauvaise posture et me dit qu’il va demander conseil à Alberto Maalouf, car il est médecin. J’attendais avec impatience ses conseils! Alberto me dit : « si tu es d’accord, nous allons d’abord prier ». Cette proposition était loin de ce à quoi je m’attendais en terme de soutien médical…..mais après tout, me suis-je dis : nous sommes là pour ça, alors prions ! C’est ce que nous avons fait. Alberto me demande après quelques instants, si je me sens un peu mieux, au niveau de ma douleur : je lui réponds que oui. Il demande qu’on me soutienne et qu’on m’aide à me relever. J’accepte, non sans appréhension. Et c’est sans aucune douleur que j’arrive à me mettre debout ; soutenue de deux aidants !

Nous avons encore prié…. Il faut maintenant que je me mette en marche pour rentrer jusqu’à la voiture. Alberto me dit : « si tu veux, prions et essaye de marcher en faisant confiance au Seigneur ». Je dois préciser que jusque-là, ma marche était pénible, douloureuse et que je devais m’aider de deux béquilles pour marcher. C’est maintenant sans béquilles, en confiance et en prière, que j’avance…..les débuts sont pénibles, car ma jambe me fait souffrir, mais dans la foi j’avance et plus je marche, plus je me sens à l’aise et moins j’ai mal. Tout cela sous le regard des quelques derniers qui étaient restés pour aider à ranger le matériel. Nous rendons grâce au Seigneur car après ce temps de prières je constate la disparition de 3/4 des douleurs et c’est seulement avec une béquille que je rentre, accompagnée de mes amis, et encore toute bouleversée !

Je remercie le Seigneur de cette guérison physique qui a progressé de jour en jour. Nous sommes aujourd’hui le 02 juillet 2014, ma douleur sciatalgique a totalement disparue alors que je suis dans mon 7ème mois de grossesse et que j’ai pris 5kg depuis le mois d’avril ! Je n’ai plus besoin de béquilles pour marcher et je marche tous les jours moi qui ne marchais quasiment plus !

C’est pour moi une guérison physique et intérieure. Car je vis une passe familiale vraiment difficile, et le Seigneur m’a accordé la grâce de la guérison intérieure, me donnant force, espérance, persévérance, et guérison de mes blessures du cœur. Cette guérison physique est passée en même temps par la guérison intérieure. Et j’ai bien reçu de la part du Seigneur, que ma « conversion » intérieure était la condition de ma guérison physique. Il ne s’agit pas d’une conversion de première fois, mais de celle dont on doit se préoccuper chaque jour, en faisant notre retour vers Dieu, lorsque l’on s’est un peu trop éloigné de lui avec le temps. Comme le fils prodigue en quelque sorte.

Eh bien c’est cela qui s’est passé pour moi. Concrètement, c’est à dire que j’ai fait un bilan de ma vie spirituelle et me suis remise en question. Je me suis demandée quels pardons et quelle vérité il fallait que je fasse dans ma vie. Puis j’ai demandé à recevoir, peu de temps après ce weekend, le sacrement de la réconciliation une deuxième fois. Et puis j’ai également repris l’accompagnement spirituel que j’avais abandonné depuis 4ans. J’ai aussi repris mon activité d’Eglise associative en juin.

Je rends grâce aujourd’hui pour tout cela, et espère que mon témoignage sera un réconfort pour tous ceux qui traversent des moments difficiles. Gloire à Dieu !!!

Guérison des genoux

Lors de la louange du 14 avril 2014, j’avais mal au dos et aux genoux. Ca fait plus de 10 ans que cela dure et que je ne pouvais pas m’agenouiller car mes genoux sont très fragiles : La rotule n’est pas bien au centre du genou, d’après les radios et ensuite avec l’âge, le poids..  Bref !

Un des jeunes du groupe à prier pour moi lors de la prière pour les malades et j’ai senti la disparition de mes douleurs du genou mais j’avais peur de m’agenouiller de peur de ne plus pouvoir me relever. A la fin de la louange j’ai rencontré un autre jeune du groupe NDML et il m’a encouragé à essayer de m’agenouiller. On s’est agenouillé et je n’avais plus de douleurs du tout mais j’avais des crampes, puis nous avons ressayé une 2eme fois il n’y avait plus de crampes puis une 3e fois, elles étaient belles et bien parties, plus de douleurs et plus de crampes ce soir-là ! Chaque matin, je descends à l’oratoire, je m’agenouille devant le saint sacrement (enfin) et je remercie le Seigneur !

Pour moi c’est un grand changement physiquement et spirituellement car maintenant je peux m’abaisser davantage devant le Seigneur. Amen!!!!

Myrna

Guérison de la tête du Péroné et de boiterie !

En 2010, j’ai eu un accident de voiture avec de multiples blessures dont notamment une fracture de la tête du péroné de la jambe gauche. J’ai fait une imagerie, j’ai un diagnostic du médecin, un certificat médical de la clinique du parc. J’ai donc eu des béquilles pendant un an et depuis je marchais toujours avec une canne anglaise à cause de douleurs incessantes au niveau de la jambe et une sensation de chaleur constante au niveau du genou et cela ne s’améliorait pas malgré les séances de kiné deux fois par semaine. Je manquais d’autonomie, j’avais donc besoin d’une aide à domicile pour m’aider à faire le ménage, à cause des séquelles de cet accident.

Le 12 avril 2014, lors de la veillée du groupe ndml, j’ai senti l’amour de Dieu dans mon coeur lors du chant : Jésus viens.
Un appel a été fait pour prier pour les gens boiteux, à la suite du témoignage, et je me suis avancée. Une personne du groupe a prié pour ma jambe, et j’ai senti un soulagement, mon genou n’était plus brûlant comme avant, et en partant, je marchais mieux. Le lendemain, plus aucune douleur dans la jambe gauche, plus aucune sensation de chaleur et plus besoin de canne ! J’ai senti un affermissement de ma jambe et je n’avais plus besoin de ma canne dont j’étais tributaire depuis 3 ans. Cela fait un mois que je n’utilise plus du tout ma canne!

Je suis aussi moins fatiguée physiquement et moralement, plus énergique, je m’ouvre aux autres et je suis beaucoup plus joyeuse ! Ma foi et ma relation avec Jésus ont grandi. Je ne fais plus non plus de cauchemars comme avant. Merci Seigneur ! Les gens autour de moi sont étonnés et je témoigne partout des merveilles de Dieu pour moi!

Seigneur Jésus, maintenant que j’ai senti ta présence dans mon coeur, je te glorifierais tous les jours. Merci pour la guérison que tu m’as donnée.

Guérison d’une allergie au lait !

J’avais, depuis 5 années, une allergie qui n’était pas grave mais embêtante : allergie aux produits laitiers et produits de la ruche (lait et miel). Les symptômes étaient respiratoires (nez bouché et toux qui se prolongeaient sur quelques jours après avoir mangé des produits allergènes). J’ai donc décidé d’arrêté de manger ces aliments pour éviter d’être tout le temps enrhumée!

En avril dernier, des frères et soeurs ont prié pour moi, demandant la guérison totale au Seigneur. Suite à la prière, j’ai pu vérifier en mangeant de la glace et crème chocolatée… que j’étais guérie!! Merci Seigneur !!! Je ne pensais pas que Jésus voulait me guérir de cela, je pensais devoir me résigner à « l’accepter ». Mais Jésus, ce fidèle ami qui nous veut du BIEN, a désiré me libérer de cette gêne ! Il veut nous rendre la vie plus belle et plus facile !

Dans la semaine qui suivait, j’ai eu l’impression que des symptômes revenaient et j’ai commencé à douter. J’ai alors posé un acte de FOI : « Jésus, je crois que tu m’as guérie, on ne revient pas là-dessus! » Et les semblants de symptômes se sont évanouis. Jésus a eu besoin de ma foi : croire qu’Il m’avait bel et bien guérie. Je redécouvre désormais la bonne cuisine normande – riche en beurre et crème – et le miel !

MERCI JESUS, que toute la GLOIRE Te soit rendue ! Lucie

Guérison d’hyperlaxité ligamentaire des genoux.

Depuis 8ans j’avais de l’hyperlaxité ligamentaire aux genoux c’est-à-dire qu’à chaque effort mes ligaments se cognaient entre eux. Je devais limiter mes gestes et étais obligée de faire du sport avec mes genouillères. Tous les jours je devais me muscler les genoux et j’allais fréquemment au kiné. Ce problème étant pas mal handicapant, dans les mois/années qui suivent j’avais l’intention de me faire opérer des genoux.
D’autre part en novembre 2013 je me suis cassée le bras, j’ai eu un plâtre, vu 6 médecins différents et suis allé dans 2 hôpitaux différents pour essayer d’avoir la vraie version étant donné qu’au bout de deux mois mon bras était encore enflé et violet. J’ai dû aller voir un kiné pour essayer de remettre ça en place. Et pour finir une tendinite s’était développée en plus de ça. Durant 6mois je ne pouvais faire d’effort avec mon bras gauche, par exemple même quand je tenais et tendais le fil de la douche j’avais mal. En plus du plâtre et de l’attelle j’ai du prendre de nombreux médicaments.
Lors du week-end charismatique à Pontmain, suite à un temps de prière avec les jeunes, Alberto a appelé les personnes ayant des souffrances physiques à s’approcher afin que l’on prie pour eux. Je me suis donc avancée. Dans les minutes qui ont suivi la prière mon bras et mes genoux étaient tout mou et humide, comme si une main toute froide se posait sur moi, la main de Jésus. Ceci c’est renouvelé durant la nuit même. La guérison a sûrement était immédiate mais progressive pour moi étant donné que je m’en suis rendu compte au fur et à mesure des gestes que j’accomplissais.
Je vous écris 2mois après ma guérison qui est belle est bien présente. Désormais j’ai arrêté le kiné, je fais du sport sans genouillère, peux prendre appuie sur mes genoux, faire des efforts avec mon bras et tout ça sans avoir mal.
En ce qui concerne mon témoignage j’en parle mais j’ai encore du mal à en parler aux gens assez fermé d’esprit et loin de la religion.
Ce week-end à Pontmain m’a beaucoup apporté, tant au niveau physique que spirituel. En effet des paroles, prières m’ont aussi touché. Je réalise davantage tout l’amour que le Seigneur nous donne, sa présence et son aide quotidienne. C’est pourquoi, moi qui avait un peu mis de côté la prière, la messe par soit disant faute de temps je retourne vers cela en me disant que c’est vraiment une chance inouïe de connaître Dieu et de l’avoir tous les jours à nos côtés.
Merci seigneur !!!!
Annabelle

J’ai senti Dieu !

Salut,
 C’était bien cool de vous voir à Lyon. 

Petit témoignage : Dans notre voiture pour aller à l’Aimg, un jeune est venu par hasard. On a un peu prié dans la voiture, il ne connaissait rien du renouveau. Il était déjà touché. 
Mais en revenant il nous a fait son bilan de soirée : il a donné sa vie à Jésus. Il nous a dit :  » c’est la première fois que j’avais l’impression de vivre ma foi. J’ai senti Dieu, (après le moment où il a donné sa vie). Il est arrivé triste, en pleurant et reparti rayonnant. Il dit que quelque chose l’a transformé et que c’est un nouveau départ. Merci Seigneur, c’est bien beau !
 Soyez donc bénis !

 Bon retour dans vos activités à Caen et soirée samedi soir, dans le souffle de la pentecôte ! 

Silvère

Guérison du genou !

J’avais une entorse au genou depuis 2008, ce qui provoquait des douleurs au niveau du genou ainsi qu’une légère boiterie en période de fatigue.

Lors du weekend du Renouveau à Pontmain en avril 2014, j’ai été guérie totalement de mon genou !

Je voudrai rendre grâce au Seigneur parce que je m’étais fait cette entorse à cause d’une situation contraire à la volonté de Dieu et ça a été pour moi le signe que j’étais vraiment pardonné.

Je me suis sentie libérée spirituellement autant que physiquement !
Merci Seigneur pour ta miséricorde !

Guérison dépression et envie suicidaire

Je m’appelle Marie et j’ai 55 ans.

Je viens rendre témoignage des grâces de guérison intérieures reçues au cours de l’année dernière lors des concerts de louange de NDML, par l’intercession des binômes à qui je me suis confiée.

J’ai reçu de la part du Seigneur des Grâces de réconfort alors que mon mari est décédé il y a bientôt 2 ans et que j’ai traversé une période de dépressions, malgré ma foi.
Dieu a fait grandir en moi la Foi et la Confiance en Lui. Il m’a délivré d’envies suicidaires alors que j’étais fatiguée par plusieurs mois de travail: je n’en pouvais plus.
Il m’a également délivrée de ce qui restait d’une addiction au tabac ( je ne fume plus depuis 4 ans mais j’avais quand même peur de rechuter).

Alors que je crois à tous les miracles opérés par Jésus dans son Évangile, je n’arrivais pas à croire qu’il peut guérir physiquement, et d’avoir assisté à toutes les guérisons lors des concerts de louange m’a délivrée de l’incrédulité à ce sujet. 

Je te bénis et je te loue Père, Seigneur du ciel et de le terre, de ce que tu as caché ces choses aux sages et aux intelligents, et de ce que tu les as révélées aux plus petits.
Marie.

Guérison hanche gauche

Chers Amis dans le Seigneur,

En ce jour de Noël, que le Seigneur qui s’est fait petit enfant, vienne dans vos coeurs et y répande ses grâces de Paix et de Joie.

En guise de cadeau, je dépose au pied de votre boîte aux lettres, mon témoigne. Cet été, dans la chapelle de Préfailles (Loire Atlantique), j’ai eu la joie de vous rencontrer et d’avoir été guérie par Notre Seigneur. Ce fut tout à fait inattendu. Une vraie surprise. C’était le 10 août au soir. Depuis, je rends grâce chaque jour de cette guérison de ma hanche gauche.
Je suis venue à votre soirée de louange parce que je souhaitais, ce soir-là, me changer les idées. En effet, ma journée avait été particulièrement éprouvante. Le moral était au plus bas. Avant d’arriver, j’ai pleuré tout mon saoul dans la voiture et j’ai crié mon exaspération au Seigneur.

Quand la soirée a commencé, je me suis laissée bercer par les chants, le témoignage d’Alberto et la prière d’invocation à l’Esprit Saint. Et là, lorsque j’entends Alberto dire : « il y a une personne dans l’assemblée qui a un problème à la hanche gauche et que le Seigneur vient guérir. Elle va ressentir une chaleur…  » J’ai un peu souri. Je me suis dit que c’était très précis de parler de la hanche gauche. D’emblée, je ne me suis pas sentie concernée car pour désigner mon mal, je parlais d’un problème au bassin mais pas de hanche.

Cela dit, lorsque j’ai commencé à ressentir cette douce chaleur qui s’est délicatement diffusée de mon bassin jusqu’à mi-cuisse, j’ai été la première étonnée. Je me suis demandée sur le coup si je ne rêvais pas et j’ai pris 3 secondes pour comparer ce que je ressentais entre ma hanche gauche et ma hanche droite. Pas de doute, je sentais cette douce chaleur se propager à gauche. Là je me suis dit : ‘Mais… mais Seigneur, c’est bien moi que tu viens guérir. Là je me suis laissée faire. C’était si bon ». Une fois la chaleur terminée, l’air de rien, j’ai bougé mon bassin. La douleur habituelle que je connaissais, avait disparu. Je ne doutais pas de cette guérison soudaine mais j’ai dit au Seigneur :  » Seigneur je vois que tu m’as guérie mais accorde-moi de vérifier que la douleur a totalement disparu, demain matin. Tu sais que c’est lorsque je me lève que la douleur est la plus vive et la plus sensible. Si tu veux bien, j’attendrai demain matin pour vérifier et en parler ».

J’ai gardé ce secret au fond de mon coeur pendant toute la soirée et toute la nuit. Le lendemain matin, quand je me suis levée, la douleur avait bel et bien disparu. Depuis ce samedi 10 août au soir, je suis guérie. A présent, je me lève sans difficulté. Façon nouvelle pour moi d’être en marche. ALLELUIA !
Amitiés en Christ

Bénédicte

Pardon donné et guérison de l’humiliation

Bien qu’il me soit parvenu tardivement, je voulais vous faire part d’un témoignage de guérison intérieure manifeste lors de la soirée de louange à Préfailles.

Une personne, aujourd’hui veuve, qui avait été des années durant gravement humiliée par son mari a soudainement été guérie de cette douleur lancinante, et depuis elle n’y pense plus que dans la douceur de la miséricorde.

Rendons grâce à Dieu !
Amitiés en Christ,        père Arnaud

Guérison asthme sévère

Bonjour je m’appelle Serge.

Je veux témoigner aujourd’hui que le Seigneur m’a guéri et a changé mon quotidien !
En effet, j’avais des problèmes d’asthme sévère depuis plus de 50 ans !

A cause de l’asthme, je ne pouvais pas respirer normalement surtout la nuit, je faisais de la dyspnée respiratoire et certains facteurs déclenchaient de grandes crises d’asthme ; à tel point que j’ai dû changer de métier : j’étais boulanger et j’ai dû arrêter à cause de la farine qui me gênait pour respirer. J’ai ensuite été réformé définitivement du service militaire à cause de mon asthme, à l’hôpital de Versailles ! J’ai un dossier complet chez mon médecin généraliste !

J’avais plusieurs traitements médicamenteux comme de la ventoline, de la bécotide, de la cortisone en aérosol et j’ai fait plusieurs cures thermales…
Je ne pouvais pas par exemple aller dans des lieux où il y a de la poussière, moisissure, pollution, moquette, rideaux, animaux, sous peine de faire une crise d’asthme ! Lorsque j’attrapais une bronchite ou autre, j’étais très malade.

Lors de la session du Renouveau Charismatique de Saint Laurent sur Sèvre en 2011, j’ai fait une crise d’asthme sévère en pleine nuit et j’ai vraiment cru que j’allais mourir, je voulais partir et rentrer chez moi mais j’ai senti que le Seigneur m’appelait à rester. Lors de la veillée où le groupe NDML était missionné pour la prière des frères et la prière pour les malades, l’un d’eux a prié pour moi.

Fraternellement il a posé une main sur mes poumons et a prié au Nom de Jésus pour ma guérison. Aussitôt après la prière, j’ai senti mes poumons se libérer !
Aujourd’hui cela fait 3 ans que je suis guéri ! Et je n’ai plus aucune crise, ni aucun symptôme!
Je n’ai plus de sifflement et d’étouffement lorsque je respire! Je n’ai plus besoin d’aucun traitement.

J’ai une vie tout à fait normale : Il m’arrive même de faire le ménage, ce que je ne pouvais pas faire ! Et je peux dormir où je veux sans inquiétude.

Lors de cette guérison je peux dire que j’ai « touché » la Gloire de Dieu très fortement.
Je veux dire au Seigneur : « A qui irions-nous Seigneur, tu as les paroles de la vie éternelle ! » et aussi « Seigneur tu sais tout, tu sais bien que je t’aime. »

Le Seigneur m’a comblé d’une joie que j’avais véritablement perdue !

Bonjour je m’appelle Martine et je suis infirmière.
En Novembre 2008 puis en Juillet 2009, deux amis proches sont décédés. Ce fut très difficile et douloureux. Pendant plusieurs années je ressentais une tristesse intérieure.
En 2011, je suis allée au Rassemblement œcuménique de St Laurent sur Sèvre.
J’avais entendu parler de l’atelier animé par Notre Dame Mère de la Lumière mais je trouvais de bonnes raisons pour ne pas y aller. Je me disais que je n’allais pas aller à un truc de jeunes… Il y avait du combat spirituel.
Il y avait un autre atelier sur la mort, je me suis dit « surtout pas » et j’ai finalement été à l’atelier de NDML.
A la fin de l’atelier, les jeunes proposaient de prier pour ceux qui le désiraient. Ils étaient en binômes pour nous écouter et prier fraternellement pour nous. Je me suis levée et j’y ai été aussitôt.
J’ai senti que le Seigneur me guérissait intérieurement. Et en effet, j’ai reçu cette grâce de la joie que je n’avais plus !
Et aujourd’hui, plus de trois ans après je peux dire que cette joie dure encore et qu’elle ne m’a jamais quittée.
Pourtant j’ai vécu des choses difficiles et deux autres amis proches sont décédés dont un que j’ai accompagné jusqu’au bout ! Mais la paix et la joie du Seigneur étaient toujours dans mon cœur !
Aujourd’hui je fais partie d’un groupe de prières et à mon tour je prie pour ceux qui en ont besoin !
O Dieu, notre Père, je te rends grâce au nom de Jésus-Christ, notre Seigneur et Sauveur pour les messagers de NDML, pour leur mission, pour la grâce de la joie et toutes celles que je reçois et pour ma mission. Que Marie, protège les grâces que nous recevons !
Tout pour la Gloire de Dieu !

Laissez-nous votre témoignage de guérison

Recevoir notre
NEWSLETTER
OK